Comment réussir son CV ?

par 5C Recrutement

Le CV – Curriculum Vitae pour les latinistes qui nous lisent – est en quelque sorte votre passeport d’entrée dans le monde du travail. Le travail ? Eh bien oui ! Le temps passe, et que ce soit pour un stage, un contrat d’apprentissage, un CDD ou encore un CDI, le CV est LE document qui doit être parfait afin de taper dans l’œil des recruteurs et ainsi maximiser vos chances d’être repéré. Le CV a pour but de mettre en avant vos forces, votre expérience, et vos qualités pour un emploi donné. Et face à des milliers de candidats qui postulent en même temps que vous, il faut se démarquer, et cela passe aussi bien par le fond que par la forme de votre document ! Voici tous les conseils pour obtenir un CV parfait, après ça plus d’excuses pour ne pas commencer à envoyer vos candidatures !

1) Que doit-il comporter ?

Dans un CV, certains éléments sont indispensables et il est primordial qu’il soit bien structuré. Voici les différentes parties qui doivent être présentes (dans cet ordre-là de préférence) :

– Votre Etat Civil

Vous devez mentionner en haut à gauche de votre CV toutes les informations « classiques » vous concernant : prénom, nom (pensez à écrire votre nom de famille en majuscule pour que cela soit bien clair auprès de la personne qui lira votre CV), âge et / ou date de naissance, adresse de domicile, numéro de téléphone, contact mail (là encore, veillez à ne pas utiliser votre ancienne adresse msn trop « kikoolol tmtc », une adresse un minimum professionnelle vous donnera une bien meilleure image et maximisera vos chances), et pour finir le permis de conduire si vous l’avez (il peut être très utile voire obligatoire pour certains postes, profitez-en pour le mentionner).

Photo ou pas photo ? Rien n’est obligatoire, mais il est vivement conseillé de mettre une photo de vous. Cela apporte une « identité » à votre CV et le recruteur aura davantage l’impression de parler à un humain plutôt qu’à un robot. Un petit détail qui a toute son importance, ne mettez pas votre photo de soirée à 1 heure du matin, choisissez une photo avec un look professionnel, et souriez !

– Votre formation

Dans cette rubrique, vous mentionnerez l’ensemble de votre cursus scolaire et universitaire. Enfin, vous n’allez pas commencer par la crèche mais plutôt par le collège / lycée. Ne suivez pas un ordre chronologique : commencez par votre dernier diplôme obtenu ou en cours d’obtention, pour finir par votre cursus plus ancien ! Bien entendu, ne détaillez pas trop, inutile de préciser que vous avez pris des cours de flûte en troisième, bien que ce soit tout à votre honneur, le recruteur ne s’y intéressera pas ! En revanche, en fonction du poste auquel vous postulez, n’hésitez pas à mettre en avant des cours que vous avez suivis et qui correspondent le plus au poste recherché.

– Expérience professionnelle

Le débat de savoir s’il faut écrire cette catégorie au singulier ou au pluriel est toujours d’actualité, mais nous vous conseillons d’opter pour la première solution. Souvent, quand on manque d’expérience, on ne sait pas trop quoi mettre dans cette rubrique. Mais rassurez-vous, vous avez sûrement au moins une expérience professionnelle à faire partager ! Stage, alternance, job d’été, mission humanitaire, association étudiante, tout est bon à mettre en valeur. Comme pour la rubrique formation, il est important de dater vos expériences, et de commencer de la plus récente à la plus ancienne. Pour chaque expérience, n’hésitez pas à détailler de façon synthétique ce que vous avez pu y faire, surtout si c’est en rapport avec le poste que vous recherchez ! Cette rubrique est sans doute la plus importante, car c’est probablement ce que va regarder le recruteur en premier. Quoi de plus concret qu’une expérience professionnelle pour prouver que vous êtes apte pour un poste donné ? Ne la négligez donc pas !

– Vos langues

Achtung, be careful ! Ici, vous devez inscrire les langues étrangères que vous êtes en mesure de parler à un certain niveau. Que vous ayez simplement des notions ou que vous soyez bilingue, tout est bon à préciser ! Par ailleurs, si vous avez passé des tests de langues (TOEIC, BULATS, TOEFL, IELTS, etc), indiquez votre score (s’il n’est pas exécrable bien entendu), les recruteurs aiment beaucoup !

De plus, si vous avez effectué un séjour à l’étranger que ce soit en Erasmus, en école de langue ou autres, mentionnez-le ! Cela vous donnera un avantage certain par rapport à d’autres candidats.

– Vos compétences informatiques

A vous de choisir si vous préférez avoir cette partie à part ou si vous souhaitez la lier avec celle des langues. Dans cette rubrique, on y inscrit toutes les compétences que l’on a acquises en informatique. Des plus basiques comme les outils de bureautiques (Word, Excel, Powerpoint) aux plus spécifiques (logiciels de traitement de base de données, Photoshop, codage, etc), tout doit être mentionné. En revanche, ne précisez pas votre maîtrise de FIFA ou GTA, cela ne sera pas du tout valorisé !

– Vos centres d’intérêt

Commençons par l’erreur à ne pas commettre : mettre « intérêt » au pluriel ! Il n’y a que les centres qui sont au pluriel (allez savoir pourquoi, je n’ai pas l’explication philosophique / grammaticale / historique). Dans cette catégorie, vous pourrez mettre tout ce que vous n’avez pas pu inscrire dans les autres catégories. Vous jouez d’un instrument ? Vous pratiquez un sport ? Vous voyagez régulièrement ? Vous cuisinez ? Vous écrivez un livre ? Tout est bon à décrire, attention cependant à ne pas tomber dans le « bateau » : au lieu d’écrire simplement « Tennis », expliquez très brièvement depuis combien de temps vous en faites, si vous êtes classés, etc.

On a souvent tendance à penser que cette partie n’est qu’accessoire, en réalité elle en dit long sur votre personnalité et votre future capacité à vous adapter au sein d’une équipe et d’une entreprise ! Alors même s’il s’agit de la dernière étape importante de votre CV, comme le disent nos amis anglo-saxons, « last but not least » ! Vous l’aurez compris, le CV doit suivre une structure générale spécifique pour respecter et s’adapter aux normes françaises en vigueur. Mais faites attention, ne tombez pas dans le piège de commettre des erreurs irréparables et préjudiciables pour votre candidature, alors voici dans la suite de cette article les erreurs à ne surtout pas faire !

2) Les erreurs à éviter si tu ne veux pas que ta candidature tombe à l’eau

– Ekrire komme ca

L’orthographe est probablement l’une des choses les plus importantes à respecter pour ne pas rater sa candidature. Vous avez beau avoir de l’expérience et un parcours universitaire impressionnant, vous perdrez toute crédibilité si votre CV est truffé de fautes d’orthographe. Alors pour éviter cela, relisez votre CV plusieurs fois et mieux encore, faites le relire par vos proches !

– Faire un CV trop long

Le CV n’est ni un roman, ni votre journal intime. En sortant de vos études, un CV d’une page est la norme, pas plus ! Vous pouvez à la limite vous permettre d’écrire deux pages si vous avez déjà acquis de nombreuses expériences professionnelles, mais cela reste plutôt rare d’écrire plus d’une page, du moins en France ! Il faut vous mettre en tête que certains recruteurs reçoivent des centaines de candidatures par jour, il faut donc être synthétique et taper dans l’œil dès le premier regard ! Si vous avez réellement beaucoup d’expérience, pensez à détailler uniquement les postes qui se rapprochent le plus du travail recherché. Idem pour les études, contentez-vous d’indiquer votre Master, le bac ne sera plus d’aucune importance.

– Faire un CV « hors-sujet »

Tout comme votre lettre de motivation, votre CV doit être adapté au poste auquel vous postulez. Il sera donc inutile de mentionner des aspects qui n’ont strictement rien à voir avec le travail en question ! Ce sera une perte de temps pour vous, et vous laisserez une mauvaise impression auprès du recruteur qui pensera que vous envoyez votre CV « à la chaîne » à toutes les entreprises. En bref, personnalisez et adaptez le !

– Mentir, c’est mal

N’indiquez pas que vous avez fait HEC ou l’ENA si ce n’est pas le cas. Déjà car cela n’a aucun intérêt, mais surtout car ça se saura un jour ou l’autre ! Et les mensonges sont très mal vus dans le monde du travail. Même si parfois la tentation est grande de « gonfler » vos atouts, si vous mentionnez que vous êtes bilingue anglais et que ce n’est pas le cas, vous serez démasquez à l’entretien et vous aurez tout perdu !

– Faire un CV chronologique

Commencer par vos expériences les plus anciennes pour arriver aux plus récentes est une erreur qu’il ne faut surtout pas commettre. D’abord parce que ce n’est pas très logique de parler du passé en premier, mais surtout car il faut mettre en avant ce qui est le plus récent et donc ce qui vous correspond le plus à l’instant T !

Ces cinq erreurs sont relativement simples à éviter, alors ne tombez pas dans ce piège et vérifiez bien que tout est bon avant de cliquer sur le bouton « envoyer ma candidature » !

3) Comment sortir du lot ?

Un recruteur va « lire » votre CV en 10 secondes, pour ensuite choisir de le garder ou le jeter à la poubelle. Alors comment se démarquer par rapport aux nombreuses candidatures ? Est-il judicieux de faire un CV original ? Dans cette rubrique, vous allez voir que présenter un CV décalé peut s’avérer prometteur et peut porter ses fruits, mais pas tout le temps. En effet, dans certains secteurs, le CV dit classique est obligatoire. Que le match Original VS Classique commence !

On a souvent tendance à penser qu’un CV orignal va permettre de se démarquer des autres candidats, car il sera différent aux yeux d’un recruteur. Etre différent des autres peut en effet vous servir à décrocher un entretien, et cela est d’autant plus vrai dans certains secteurs comme la communication, le graphisme, ou encore le design. Mais, car il y a un mais, réaliser un CV original peut parfois cacher des lacunes sur le fond. En effet, certains candidats mettent davantage l’accent sur la forme plutôt que sur le fond, alors même si le CV est joli, il vaudra moins qu’un CV classique avec un fond plus détaillé et professionnel.

En revanche, si vous travaillez aussi bien sur le fond que sur la forme, un CV original peut vous ouvrir beaucoup plus de portes et maximiser vos chances dans ces domaines ! Pour résumer, un CV original c’est bien, mais seulement dans certains secteurs cités plus haut. Et surtout, n’en faites pas des tonnes niveau « graphique », cela se retournera contre vous. En revanche, nous vous conseillons VIVEMENT de conserver un CV classique dans d’autres secteurs, en particulier ceux de la banque, de l’assurance, du droit, de la finance, de la santé ou encore du paramédical.

4) Comment diffuser intelligemment votre CV en ligne ?

Une fois votre CV peaufiné et finalisé, vous êtes fin prêt à envoyer vos candidatures. Avec internet, il existe aujourd’hui de multiples façons de trouver un emploi, et il est important de connaître les bonnes pratiques à adopter afin de maximiser vos chances de décrocher l’emploi de vos rêves.

– Créer un profil sur LinkedIn et Viadeo

LinkedIn, Viadeo, les plateformes ne manquent pas pour diffuser votre CV en ligne. On ne peut pas imaginer ne pas avoir de compte LinkedIn et trouver un emploi, c’est devenu aujourd’hui un outil indispensable pour développer son réseau ! Nous vous conseillons vivement de créer un profil aussi bien sur LinkedIn que sur Viadeo : le premier, réseau social professionnel le plus utilisé dans le monde, est davantage à dimension internationale tandis que le second est le plus utilisé par les professionnels en France. A vous de jongler entre ces deux réseaux en fonction des postes que vous recherchez ! Une célèbre publicité disait « Il ne suffit pas de ressembler à Cetelem pour faire du Cetelem », eh bien sachez qu’il ne suffit pas de simplement poster son CV sur ces deux réseaux pour décrocher un emploi ! LinkedIn et Viadeo nécessitent une certaine maîtrise pour vous faire remarquer. Veillez à créer un profil clair, détaillé et avec une photo de profil professionnelle. Dans la plupart des cas, la version gratuite est amplement suffisante, mais la version payante vous permet de contacter davantage de personnes et ainsi augmenter vos possibilités d’obtenir un retour positif !

– Diffuser votre CV sur les réseaux sociaux

Lorsque LinkedIn et Viadeo ne contentent pas tout le monde, certaines personnes tentent de partager leur CV sur les réseaux sociaux plus « classiques » comme Facebook ou Twitter. Cela peut effectivement s’avérer être une bonne idée, mais attention ! Pensez à bien nettoyer votre profil de tout élément compromettant susceptible de vous décrédibiliser totalement auprès d’un recruteur ! On n’y pense pas assez mais Snapchat peut également être un moyen original de partager votre CV, de plus en plus d’entreprises utilisent ce réseau pour attirer de nouveaux talents !

– Mettre votre CV sur les sites d’offres d’emploi

Encore un moyen de montrer à tous votre CV : les sites d’offres d’emploi ! Indeed ou Monster pour ne citer qu’eux, il en existe des dizaines, où des offres sont constamment mises en ligne tous les jours. Nous vous conseillons donc vivement de vous créer un compte sur ces plateformes et d’y déposer votre CV, d’une part pour le rendre visible auprès des recruteurs et d’autre part pour postuler plus rapidement aux différentes offres qui seraient susceptibles de vous intéresser !

Vous l’aurez compris, certaines étapes sont essentielles à respecter pour réussir votre CV. Cela passe tout d’abord par la rédaction de celui-ci avec toutes les rubriques obligatoires, les erreurs à ne pas commettre pour vous décrédibiliser, le choix d’opter pour un CV original ou classique (qui dépend du secteur dans lequel vous souhaitez postuler), mais également la diffusion de votre CV en ligne une fois celui-ci rédigé. Cette dernière étape est d’autant plus importante aujourd’hui car la quasi-totalité des candidatures passent par internet.

Il faut donc non seulement avoir un CV soigné, mais aussi une e-réputation irréprochable afin de taper dans l’œil des recruteurs et obtenir l’emploi que vous souhaitez tant ! Si vous êtes arrivés jusque-là, vous avez donc tous les outils nécessaires pour avoir un CV parfait et vous n’aurez donc plus aucune excuse pour ne pas envoyer vos candidatures ! Bien sûr, cela n’est pas mathématique et un bon CV ne vous assurera pas à 100% de décrocher un entretien, mais c’est le point de départ essentiel pour maximiser vos chances de réussite. Alors, à vos candidatures !