[FICHE METIER] : TECHNICIEN DE MAINTENANCE

par 5C Recrutement

Le Technicien de maintenance/SAV intervient sur les installations en génie climatique, génie électrique (courants forts, courants faibles) ou multi-technique de bâtiments tertiaires, industriels ou d’habitation. Il peut être posté sur site ou itinérant. Il peut travailler pour un Exploitant, un Installateur qui aurait développé un service maintenance/SAV, un Fabricant ou directement pour un Groupe industriel ou tertiaire.

 

Ses missions

Elles sont de deux natures :

– Techniques : Il réalise les maintenances préventives, curatives, et les dépannages des installations. Suivant la structure de l’entreprise, il peut également être amené à réaliser les mises en service notamment dans le domaine du chauffage et du courants faibles. Il peut aussi lui être demandé de réaliser les devis et de les proposer au client notamment pour les petites installations dans le domaine du tertiaire et de l’habitation.

– Relationnel: Premier interlocuteur avec le client, c’est lui qui communique sur les problématiques rencontrées et sur les possibilités d’intervention. C’est pourquoi, en plus d’être doté de bonnes connaissances techniques, le technicien se doit d’être un bon communiquant et force de proposition.

 

Sa formation

La formation requise correspond au minimum à un BEP/CAP Electrotechnique ou chauffage plomberie.

Toutefois, pour les profils juniors, il est de plus en plus souvent demandé que le candidat ait une formation Bac professionnel Electrotechnique ou FEE idéalement en alternance.

Dans le domaine du génie climatique ou du froid, il est souvent impératif de posséder les habilitations en fluides frigorigènes.

 

Son évolution

Suivant son souhait et ses compétences, le Technicien de maintenance/SAV peut évoluer sur différents postes suivant qu’il soit posté ou itinérant.

Si le management l’intéresse, il pourra évoluer sur un poste de Responsable de site s’il est posté ou sur un poste de Chef d’équipe s’il est itinérant.

Si la technique l’intéresse d’avantage, il pourra évoluer sur un poste transversal de Technicien référent ou de Metteur au point.

Enfin s’il est plus intéressé par l’aspect commercial et qu’il est ouvert aux installations de petites puissances, il pourra évoluer sur un poste de Technico-commercial ou d’Assistant chargé d’affaires au sein d’un installateur, d’un distributeur ou d’un fabricant.

 

Sa rémunération

La fourchette se situe entre 22K€ et 34K€ brut avec pour les profils itinérants, l’attribution d’un véhicule de société, d’un téléphone, des primes de paniers et de déplacements.