S’INFORMER

[FICHE METIER] : CONDUCTEUR DE TRAVAUX

Le Conducteur de travaux intervient sur des chantiers tertiaires, industriels et/ou d’habitation de petite à grande envergure. En poste au sein d’un installateur (Groupe ou PME), il travaille sous la responsabilité d’un Chargé d’affaires, Responsable d’activité ou directement d’un Directeur d’agence. Il encadre une équipe qui peut varier selon l’envergure des chantiers, de deux à plusieurs dizaines de personnes, composée de personnel interne mais également d’intérimaires et de sous-traitants.

 

Ses missions

Il gère en général plusieurs chantiers de petite à moyenne envergure en simultanée ou un seul chantier de grande envergure. Quatre missions principales qualifient un Conducteur de travaux :
Technique : il est en charge de l’organisation et la réalisation technique des tâches à effectuer par son équipe selon les directives de son responsable hiérarchique : planifier, préparer et assurer le suivi des chantiers, ainsi que gérer les approvisionnements. Il participe également aux choix du matériel. Il réalise les devis de travaux supplémentaires.

Management : il assure la liaison entre le Chef de chantier/Chef d’équipe ou le Chargé d’affaires/Directeur d’agence et ses équipes (internes, intérimaires ou sous-traitants). Il gère les plannings et c’est également lui qui est garant du respect des consignes de sécurité et de la réglementation.

Relationnel : en contact direct avec le client, il interagit au quotidien avec lui sur les problématiques rencontrées sur les chantiers ou sur l’avancement des travaux. Il assiste aux réunions de chantiers seul ou avec son responsable. Il est doté de qualités relationnelles telles que le sens du service, l’écoute et la diplomatie afin de fidéliser au mieux ses clients.

Gestion : il est garant de la gestion des délais et même s’il n’est pas garant de la rentabilité du chantier, il se doit d’être au courant et de réaliser les situations d’avancement.

 

Sa formation

Le poste de Conducteur de travaux est accessible avec une formation technique minimum de niveau Bac professionnel (en fonction de l’activité : électrotechnique, fluides énergies environnement, travaux publics, …). Il a généralement débuté en tant qu’Ouvrier ou Chef d’équipe et il a évolué en interne. La voie de l’apprentissage est particulièrement appréciée pour occuper ce poste.

 

Son évolution

Suivant son souhait et ses compétences, le Conducteur de travaux peut évoluer sur différents postes selon l’envergure de l’entreprise dans laquelle il se trouve.
Ainsi, il peut occuper le poste de Chargé d’affaires où il sera amené à développer des compétences en gestion financière et commerciales. Au sein d’un gros groupe, il peut également évoluer sur un poste de Directeurs de travaux où il pourra manager plusieurs Conducteurs de travaux. Ce type de poste reste toutefois assez rares.

 

Sa rémunération

La fourchette se situe entre 32K€ et 38K€ brut selon les compétences, l’expérience et la localisation, avec comme avantage, un véhicule de société, un téléphone, des primes de paniers et de déplacements en fonction de la convention et du statut.

2+
2+