S’INFORMER

ENTRETIEN D’EMBAUCHE DANS LE DOMAINE DE L’ENERGIE – 5 Conseils pour réussir à dompter son stress avant un entretien d’embauche !

Les 5 meilleurs conseils pour réussir à dompter son stress avant un entretien d’embauche !
Dans le secteur de l’énergie, les entreprises rencontrent une pénurie de bons profils de candidat. Elles s’ouvrent alors, quand elles le peuvent, sur la technicité et l’expérience, cependant un critère reste déterminant : la personnalité.
Lorsque le stress nous submerge, notre personnalité peut être perçue différemment par notre interlocuteur. Les émotions et le comportement qui vont paraître en entretien vont être déterminants pour l’employeur, même au sein du milieu du bâtiment.

 

Conseil 1- Dédramatisez la situation

Remettre les choses dans leur contexte peut permettre de dédramatiser la situation pour les plus anxieux d’entre vous. En effet, un entretien c’est quoi ? Pour qui ? Dans quel but ?
Ce n’est pas un test à passer comme le permis de conduire ou bien le baccalauréat, c’est un échange qui va vous permettre d’en apprendre plus sur le poste et sur l’entreprise. Posez des questions dont les réponses ne figurent pas dans l’offre d’emploi : « Avec qui serais-je amené à travailler ? » « Quel sera mon niveau d’autonomie sur cette mission ? »
Si l’entreprise a retenu votre profil, c’est également que votre parcours, vos compétences techniques et vos missions indiqué dans votre CV sont susceptibles de répondre à sa demande pour pourvoir au poste. Le rapport de force de l’échange doit donc être équilibré entre vous et votre interlocuteur.
Gardez donc à l’esprit qu’il s’agit là d’un échange.

 

Conseil 2- Préparez l’entretien en amont

Un entretien qui se passe bien est un entretien préparé.
Vous vous êtes renseigné sur l’entreprise, sur le poste. Vous avez des questions à poser à votre interlocuteur.
Et surtout : vous savez vous présenter et présenter votre parcours et vos expériences (les bonnes et les moins bonnes).
Être prêt à répondre aux questions éventuelles libère du stress d’imprévu, qui peut vous mettre dans une position inconfortable.
Exemple : « donc vous n’êtes pas parti en bon terme de cette entreprise, que s’est-il passé ? »
Justifiez cette expérience professionnelle, mais ne critiquez jamais votre ancien employeur, soyez constructif.

Voir l’article : 5 outils pour se renseigner sur une entreprise dans le secteur de l’énergie
Voir l’article : Les 40 questions incontournables

 

Conseil 3- Anticipez les aléas

La veille de votre entretien, vous pouvez vérifier que la tenue que vous avez prévu de porter est prête.
Vous pouvez aussi consulter les sites comme Waze, Mappy ou Via Michelin pour prévoir à quelle heure partir afin d’arriver à l’heure à l’entretien (ces sites prennent en compte les heures de pointe). Et prévoyez d’arriver avec 10 ou 15 min d’avance.
Appliquer la méthode de la To Do List (liste à faire et à cocher ou rayer lorsque c’est fait) :
-La tenue/la propreté : à adapter en fonction du poste : on ne s’habille pas de la même façon si on est Technicien ou Chargé d’affaires. Si vous revenez d’un chantier, l’idéal est de prévoir le temps de prendre une douche et une tenue de rechange. Sinon, prévenez votre interlocuteur.
-L’itinéraire et le transport : vous connaissez votre temps de trajet, votre titre de transport est toujours valable/votre voiture a suffisamment d’essence.
-Les informations : vous connaissez le nom et la fonction de votre introducteur, numéro de téléphone pour joindre l’entreprise, l’heure et l’adresse du rendez-vous.
-Documents : vous avez préparé une pochette avec plusieurs exemplaires de votre CV imprimé, vos documents préalables ont bien été transmis au cabinet de recrutement. Vous pouvez également avoir la fiche du poste, ainsi que vos questions, feuilles blanches et stylo.
-Ravitaillement et préparation : vous emmenez avec vous une petite bouteille d’eau, une barre de céréales, un paquet de mouchoirs (en plein été aussi : pour essuyer vos mains ou votre front), votre déodorant.

 

Conseil 4- Adoptez les bonnes techniques le Jour J

Mettez-vous dans de bonnes dispositions. Simplement en pensant à un sujet que vous aimez ou qui vous fait rire. Comme un souvenir, une victoire personnelle, une blague ou un projet futur à concrétiser. Occupez-vous l’esprit par quelque chose qui va vous stimuler plutôt que vous bloquer.
Votre stress augmente à chaque pas qui vous rapproche de votre interlocuteur ? RES-PI-REZ
Une technique simple mais qui fait ses preuves, la respiration. Concentrez-vous à prendre de lentes et profondes inspirations et expirations, plusieurs fois de suite. Concentrez-vous sur les mouvements de votre ventre pendant cet exercice pour vous détendre.
Privilégiez boire de l’eau, plutôt que des excitants comme le café, le thé ou les sodas, les heures précédant votre entretien.

 

Conseil 5- A faire au quotidien

Si le stress est récurrent dans votre quotidien, il est important d’en déterminer la cause ou à défaut de réussir à ne pas le subir.
Vous pouvez commencer par améliorer votre confiance en vous, par exemple en vous obligeant à prendre du recul quotidiennement (soulevez les points de la journée : réussites, facteurs de stress, solutions…).
Vous pouvez pratiquer un sport. La médiation a aussi fait ses preuves.
Et enfin, la communication est un bon moyen. En parler à un proche ou à vos collègues peut permettre de lever des problématiques et trouver des solutions. Échanger les points de vue est bénéfique dans la plupart des situations, car elles ouvrent des portes que vous n’auriez, peut-être, pas ouvertes seul.

Pour terminer, si vous n’êtes pas retenu pour le poste, ne remettez pas votre vie en question. Pensez à demander à votre interlocuteur les raisons pour lesquelles il n’a pas retenu votre profil. Et en fonction de la raison, ajustez votre discours et vos candidatures pour des postes qui vous correspondent plus.

 

Les petits plus d’une bonne gestion du stress :
-Préparez une playlist ou un disque de vos musiques préférées.
-Le soir oubliez les écrans pour détendre votre esprit.
-Avoir une bonne gestion de son planning/emploi du temps.
-Avoir une vision constructive et positive des événements.
-Savoir faire la coupure entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle (éteindre son téléphone pro le soir et le weekend lorsque c’est possible).

 

Pour aller plus loin :
ENTRETIEN D’EMBAUCHE DANS LE DOMAINE DE L’ENERGIE – 5 Astuces pour se présenter
ENTRETIEN D’EMBAUCHE DANS LE DOMAINE DE L’ENERGIE – 5 Astuces pour réussir son entretien
ENTRETIEN D’EMBAUCHE DANS LE DOMAINE DE L’ENERGIE – 4 Conseils pour bien négocier son salaire

3+
3+